Assistante Petite Enfance

A ce jour,

nous ne savons pas ce que deviendrons nos enfants à la rentrée prochaine. Aucun moyen pour moi de faire un planning correct pour mon travail et aucun moyen pour moi de savoir si je pourrai garder un rythme respectueux des bébés que j’accueille. Mon renouvellement d’agrément à été une épreuve difficile (mais je vous en reparlerai)…Devons-nous refuser d’accueillir des périscolaires ! Comment feront les familles… et nous ? Perdrons-nous encore du travail ?

Comment cela se passe chez vous ? Quelle répercutions y aura t-il dans votre travail ?

N’hésitez pas à me laisser vos commentaires !

Voici ce qu’il ce passe dans notre campagne

Cela donne ÇA !

La semaine dernière, dans notre journal local.

reforme

Et voici ce que je lis ce matin !

Le décret sur les rythmes scolaires est maintenu

« Le décret sur les rythmes est maintenu »… Il aura fallu que l’entourage du ministre de l’éducation nationale, Benoît Hamon, explicite la formule ambiguë utilisée par le chef du gouvernement lors de son discours de politique générale. Manuel Valls venait de jeter un doute en déclarant qu’il proposait un  « assouplissement du cadre des rythmes ». En dépit de son habillage simple, la formule n’était pas immédiatement lisible. Elle est restée ambiguë jusqu’aux précisions de la rue de Grenelle.

Selon l’entourage de Benoît Hamon, il n’y aura donc « ni retrait, ni report, ni libre choix. L’assouplissement vise à l’application pleine et entière du texte du 24 janvier 2013 qui cadre la réforme des rythmes scolaires. » Pour le premier ministre comme pour le ministre de l’éducation nationale, la concession se limite donc à une prise en compte des difficultés rencontrées par quelques communes dans cette mise en place avec l’« obligation maintenue pour toutes les communes d’appliquer le texte à la rentrée 2014 ».

Une aide des services rectoraux

A l’heure actuelle, 4 000 communes appliquent cette réforme, qui allège journée et classe et remet des cours une demi-journée de plus. Il en reste 20 000 dont le passage est prévu à la rentrée. Comme l’a rappelé Manuel Valls, 92 % ont établi un projet, 3 % ont du mal à trouver une organisation et 5 % font de la résistance.

Benoît Hamon assure donc que « les recteurs et les services de l’inspection académique disposeront des adaptations juridiques nécessaires » pour aider, après concertation locale, les communes qui peinent le plus à boucler leur projet, mais aussi pour permettre aux communes qui avaient déjà un projet pédagogique ayant nécessité un aménagement des rythmes, de le conserver. Il ne s’agit pas de pénaliser les acteurs qui avaient déjà œuvré pour la réussite de l’enfant en leur demandant de changer de formule, explique en substance l’entourage de Benoît Hamon. Le décret du 24 janvier était notamment critiqué parce qu’il cassait des formules qui, sur le terrain, fonctionnaient.

Cet « assouplissement du cadre » ne passera ni par l’entrée dans un statut d’expérimentation, ni par une quelconque réécriture du décret, comme le demandait le SNUipp, le principal syndicat du premier degré, depuis le début.

Le premier ministre a par ailleurs rappelé que « l’aménagement des rythmes scolaires est une bonne réforme car avec elle beaucoup plus d’enfants ont accès à des activités périscolaires, sportives, culturelles très complémentaires de l’éducation donnée par les enseignants ».

Maryline Baumard

http://lemonde-educ.blog.lemonde.fr

Pour moi, l’école…

Il est difficile, de vous dire ce que je ressens quand l’on me parle de « l’école ».

Quel chemin j’ai pu parcourir ! Quand j’y repense. Certes, je n’ai pas vécu dans un milieu défavorisé. Je me souviens qu’il y avais plutôt une bonne ambiance dans cette école. A ce moment là, les parents pouvaient accompagner leurs enfants jusqu’aux classes, ils pouvaient communiquer avec les enseignants. Nous travaillions les samedis matin, non ! nous avions des « ateliers » que nous avions choisis et ils étaient dirigés par les enseignants mais aussi…les parents. Jusque là tout va bien. Par contre question enseignement…cette manière « stricte » de faire…récurrente dans les écoles, depuis toujours…Il serait grand temps de revoir son mode de fonctionnement.

Aah ! J’en ai eu des sueurs froides, des peurs que j’ai dû surmonter face à cette éducation directive « il faut que tu rentre dans cette case A TOUT PRIX ! je ne t’aiderai pas et tu n’y arrivera pas ». Quel avenir face à des enfants « différents » ?

Je fais de mon mieux pour effacer ces étiquettes que l’on m’a donné « elle est timide, réservée… » Et oui, mais ceux là n’ont pas pensé que je pouvais les écouter. Je les ai cru longtemps !…

C’est pendant la grossesse de mon premier enfant et avec la force de mon caractère, que je me suis dit « Et si tu pouvais, toi aussi, t’exprimer ».  cela m’a aidé a être comme je suis aujourd’hui. J’ai changé. J’ai pris de grosses décisions dans ma vie comme acheter une maison, et changé de vie professionnelle : devenir assistante maternelle. J’ai réussis à prendre confiance en moi.

Mais combien de temps il m’a fallu pour y arriver ?!!! Pour me sentir bien, pour me sentir MOI !

Alors imaginez !…quand mes enfants sont devenu écoliers. Cette angoisse à resurgis et ne s’est pas atténuée. Tout ce qu’ils vivent…je le revis ! Les répercutions de cet enseignement nous suis toute notre vie.

Je me suis présentée aux parents d’élèves pour devenir « actrice » des décisions prisent pour les enfants. Enfin, j’y croyais mais là, je me suis trompée. Je me retrouve face à un mur. Attention, je me frotte aux traditions, aux habitudes, qu’il ne faut surtout pas changer. Là encore je n’ai pas le droit de m’exprimer même quand cela touche mes propres enfants !!!!!!!!!!!

Les décisions ont été prisent, au-dessus de nos têtes. Je suis comme une enfant, je me sens impuissante. En quel droit nous devons subir ses décisions ? Pourquoi n’est-il pas venu à l’idée à quelqu’un de dire « Et si nous travaillions ensemble ? »

Une réforme oui mais pas n’importe laquelle ! Je ne suis pas convaincu de celle-ci !

Ce qu’ils ferai mieux de revoir c’est l’accompagnement et l’environnement dans lequel les enfants sont en mesure d’apprendre. Il y a eu depuis la création de « l’école » des études faites sur le développement de l’enfant. Pourquoi ne sont elles toujours pas prisent en compte dans l’enseignement français ?

Publicités

Commentaires sur: "Quand on joue avec nos enfants…" (7)

  1. marysechedotal a dit:

    Alors ici sur le Navire, je ne peux accueillir que les périscolaires qui ne vont pas à l’école l’après midi, car sinon trop court la sieste l’après midi, car les heures sont 13h45/16h cela n’est pas possible, cela me fait revenir à 14h et repartir à 15h45, donc le temps de les coucher, les bébés n’ont 1h de sieste :(. Pour notre avenir, je vois cela très mal, car il nous restera que les bébés jusqu’à 3 ans et plus de possibilité pour les plus grands 😦
    Le Capitaine

    http://www.bricole-et-parlotte.com

    • Merci pour ton témoignage (je sais que je peux toujours compter sur toi). En effet cela limite de plus en plus notre accueil encore plus avec l’école à 2 ans maintenant !…

  2. Laurie a dit:

    Pareil! Sans compter la puer qui interdit les déplacements à midi!

    • Bienvenue Laurie, enfin te voilà !!! 😉 Pour ma part on me refuse même les déplacements le matin et le soir ! (avec un bébé de moins de 6 mois)

  3. marysechedotal a dit:

    Non vous n’avez pas le droit de vous déplacer car vous êtes en voiture ?

    Le Capitaine

    • non même pas j’ai acheté une poussette quadruple et je me suis toujours déplacée ainsi car nous avons un bus scolaire qui passe dans le village !!! Les bébés ne doivent pas être sortie quand il y a du mauvais temps…autant dire que dans notre région nous sommes servis 😉

      • marysechedotal a dit:

        Mais c’est du n’importe quoi ! vous ne pouvez pas garder que des bébés et du moments qu’ils sont bien à l’abris cela ne risque rien !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :