Assistante Petite Enfance

Articles tagués ‘jouer’

Ils n’ont pas le même âge : comment les faire jouer ensemble ?

Ils n’ont pas le même âge : comment les faire jouer ensemble ?

Par Madeleine Haguet, Ludothécaire à la ludothèque les Abeilles
Madeleine Haguet, 59 ans, est ludothécaire à Nancy. « Les Abeilles », la structure aux quelques 1000 jouets qu’elle dirige, bourdonne jour après jour du plaisir du jeu entre parents et enfants et entre petits et grands. Elle nous explique comment faire jouer ensemble des enfants d’âges différents.

Attirer l’attention sur le jeu

La première chose à faire, c’est d’attirer l’attention sur le jeu. Nous, nous essayons de réunir les enfants sous une forme attractive, par exemple en leur apportant un petit carton d’invitation. La deuxième étape, c’est de s’installer autour d’une table. Il faut que les enfants soient assis – tout le monde doit être à la même hauteur, personne ne doit dominer le groupe – et que leurs pieds touchent le sol : c’est essentiel pour qu’il y ait du calme et de l’attention.

Adapter le jeu à tous les âges

Pour faire jouer ensemble, l’adulte est très important. Il est là pour expliquer les règles et les faire respecter. Son rôle consiste aussi à adapter le jeu à tous les âges : prendre un dé à 4 plutôt qu’un dé à 6 si l’enfant ne sait pas bien compter ; mettre des gommettes de couleur sur le plan du jeu pour remplacer des termes compliqués. Un travail de préparation et d’observation est souvent nécessaire. Il faut poser des questions, arriver à cerner rapidement les envies des joueurs, tout en leur laissant une grande liberté. Par exemple, si on se rend compte que tous les enfants aiment les animaux, on va sortir un jeu sur cette thématique.

Laisser parler les compétences de l’enfant

D’une manière générale, je crois qu’il faut faire confiance aux enfants et laisser parler leurs compétences. Certains sont très débrouillards et vont spontanément inviter les autres à se joindre à eux. Quand un grand prend un jeu en particulier, c’est qu’il le connaît bien et qu’il va pouvoir l’expliquer aux plus petits. D’ailleurs, souvent, ça l’amuse de l’adapter pour ses camarades. Les jeux d’adresse sont très pratiques pour rassembler les générations : un jeu comme Jenga (tour infernale où il faut retirer un à un les blocs de bois sans faire écrouler la construction, ndlr) réunit aussi bien le papy de 75 ans que l’enfant de 3 ans qui ne contrôle pas encore bien ses gestes.

Se répartir les rôles

Avec les jeux d’imitation, les enfants savent très bien se répartir les rôles : pour la dînette, les grands jouent le rôle du papa et de la maman, les petits celui des enfants, voire celui du chien ! Les plus âgés sont également contents de devenir des animateurs du jeu, en mettant par exemple au point des parcours du combattant pour les plus jeunes : quand tout le monde a un objectif commun, la dynamique fonctionne bien.

Je ne pense pas qu’il y ait d’âge pour les jeux. Un enfant de 10-12 ans peut très bien jouer à des jeux de bébé s’il en a envie. Avoir la possibilité de régresser, ça permet aussi d’être plus tolérant avec les petits et de créer de bonnes conditions pour jouer ensemble.

Propos recueillis par Natacha Czerwinski.

Par Madeleine Haguet, Ludothécaire à la ludothèque les Abeilles

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :